Istanbul, Turquie en deux temps

Il existe plusieurs raisons de choisir Istanbul, la plus grande ville de Turquie, pour un prochain voyage. D'abord, l'une des plus grandes et des plus anciennes villes au monde est plus accessible que jamais de Montréal depuis l'arrivée du transporteur Turkish Airlines, qui, depuis 2015, propose 3 vols directs par semaine vers Istanbul et qui offre , en plus, une Classe Économique qui n’a rien à envier à certaines classes Affaires Nord-Américaines (trousse confort, Wi-Fi en vol, repas complet, unité de divertissement personnelle, c’est très, très confortable.) À votre arrivée à Istanbul, vous attérirez au nouvel aéroport, inauguré plus tôt cette année, et qui est rapidement devenu le plus vaste aéroport au monde. Dès votre arrivée, vous comprendrez que vous êtes ailleurs… à mille lieues de tout ce que vous connaissez.

Istanbul est une ville fascinante et unique ; il s'agit de l’une des seules villes au monde à s'étendre sur deux continents à la fois, l'Europe et l'Asie, il s'agit aussi d’une métropole unique où vous pourrez à la fois vivre le choc des cultures (visiter des mosquées, des lieux cultes et des endroits remplis d'histoire), mais aussi, découvrir "le nouvel Istanbul" où les gratte-ciels, les édifices futuristes et modernes et les moeurs sont comparables aux nôtres. Peu importe ce dont vous avez envie, Istanbul offre quelque chose pour tout le monde, et c'est d'ailleurs l'une des villes les plus divisées et diversifiées au monde. Osez la découvrir lors d'un prochain voyage, et suivez le guide...

Istanbul : traditions et histoire

La plus grande ville de Turquie est une ville remplie d'histoires et de traditions. La majorité d'entres elles sont d'ailleurs encore d'actualité et vous pourrez en découvrir toutes les subtilités si vous vous promenez dans la "Vieille ville" où quartiers entourant le Bosphore s'étendent. Dans cette portion historique de la ville, les influences culturelles des nombreux empires qui ont régné sur Istanbul sont omniprésentes. Dans le seul quartier de Sultanahmet, vous retrouverez l'emblématique mosquée de Sainte-Sophie comprend un imposant dôme du VIe siècle et des mosaïques chrétiennes rares. Il s'agit d'ailleurs de l'une des plus belles mosquées d'Istanbul, et il y en a une panoplie en plus de la Mosquée Bleue et du Topkapi Palace, trois lieux cultes de la culture ottoman.


Une virée sur le Bosphore, ce cours d'eau qui scinde la ville en deux (la portion Européenne et la portion Asiatique) est un incontournable et les traversiers et navires de plaisance y affluent à un rythme effréné. Profitez-en pour traverser le pont qui vous conduira en deux temps, trois mouvements sur un autre continent et visitez la portion Asiatique de la ville d'Istanbul. En parlant de traditions, une visite dans la capitale turque ne serait pas complète sans la visite d'un hammam traditionnel. Il y en a plusieurs, mais Kılıç Ali Paşa Hamamı, testé et approuvé par yours truly, propose une expérience authentique dans un décor soigné et moderne (le hammam a été construit dans une ancienne mosquée). Sinon, le Grand Bazaar, bien que déconcertant, et le Spice Bazaar, sont des arrêts obligatoires aussi, pour comprendre toute l'histoire et la richesse d'Istanbul la magnifique. Attention : vous aurez besoin d'être voilé(e) des pieds à la tête pour visiter les lieux sacrés, mais la ville accueillant de plus en plus de touristes, il est possible d'emprunter un voile à l'entrée des mosquées pour en faire la visite.

 Où séjourner

Istanbul regorge d'hôtels de toutes sortes, mais peu d'entre eux accumulent autant d'histoire que le Ciragan Palace Kempinski un palais datant du 17e siècle établi sur les berges du Bosphore. Il s'agit d'ailleurs du seul palais impérial datant de l'empire ottoman qui fut converti en hôtel en bordure du Bosphore. Le palais fut converti en 1991 par le groupe Kempinski, la plus ancienne collection d'hôtels de luxe d'Europe. Les travaux de rénovation incluaient alors l'ajout d'une annexe qui sert aujourd'hui d'édifice principal à l'hôtel de 310 chambres et 20 suites. La section "Palace" est toujours en fonction, et l'on y retrouve 11 suites présidentielles et l'excellent restaurant de cuisine turque haut de gamme Tugra.  Aujourd'hui, le Ciragan Palace a conservé sa splendeur et a accueilli un nouveau bar extérieur, le Monkey Bar, pour profiter de la vue spectaculaire du pont et du bosphore en soirée, mais aussi d'un spa, d'une piscine extérieure et d'un restaurant avec vue sur l'eau pour profiter de la localisation parfaite de l'endroit. Les chambres ont conservées le charme d'autrefois avec des rappels subtils à la culture ottoman et on se croirait réellement dans un palace ottoman. Il s'agit donc du parfait hôtel pour ceux qui désirent vivre une expérience authentique et royale.

Istanbul : modernité et ouverture d'esprit

Raffles Istanbul, est le troisième hôtel européen de la prestigieuse chaine hôtelière Raffles , majoritairement établie en Asie. Il fut construit en 2013 dans l'optique de faire partie du nouveau quartier de Zorlu qui se veut, en fait, l'équivalent de Hudson Yards pour New York. L’hôtel Raffles est absolument spectaculaire et à l'image du quartier qui l'abrite : luxueux, technologique, gigantesque, grandiose et complètement moderne. Pour les voyageurs souhaitant demeurer en "terrain connu" dans une ville aussi déboussolante qu'Istanbul, le quartier de Zorlu n'a rien à voir avec la veille ville, les traditions et l'histoire. Ici on est catapulté dans l'avenir, en plein milieu des gratte-ciels modernes, des boutiques de designer et des restaurants et bars branchés. Lorsqu'on quitte "la vieille ville" et que l'on débarque à Zorlu, le choc est immense. On se croirait dans une autre ville, même plus, dans un autre pays. L'hôtel Raffles a été construit pour complémenter ce méga projet, inauguré en grande pompe en 2014 dans les hautes collines surplombant la ville. Absolument spectaculaire, les chambres y sont bien sûr ultra modernes, au goût du jour, et de taille beaucoup plus vaste que dans la vielle ville, considérant que l'édifice est entièrement neuf. Sur place, les clients ont un accès direct au centre commercial et aux attractions du quartier, à un restaurant digne de mention, le Isokyo, qui a obtenu 4 pétales au Guide Turc (équivalent du Guide Michelin) soit la plus haute distinction pour un restaurant asiatique. Un spa plus que spectaculaire avec piscine intérieure et extérieure, salle de hammam et soins haut de gamme, un lobby où il fait bon prendre le thé (le high tea y est d'ailleurs servi tous les jours en après-midi) et des chambres offrant toutes les plus récentes technologies, un balcon et des fenêtres du plancher au plafond. Bref, le Raffles Istanbul est un excellent choix pour les voyageurs exigeants qui souhaitent découvrir une ville hors de leur zone de confort, sans trop sortir de leur zone de confort, justement.

Mais, peu importe “comment” vous choisirez de vivre et découvrir Istanbul, vous serez complètement envouté, séduit, choqué, transporté…. c’est l’effet d’Istanbul.

 

Catherine Maisonneuve